Plus de 15 ans d'existence.


La Société Française de Management a été créée en 2001 par un petit groupe d'enseignants et de chercheurs en sciences de gestion qui souhaitaient doter leur milieu professionnel d'une capacité autonome de réflexion et d'influence sur les parties prenantes tant de leur sphère d'appartenance (établissements d'enseignement et de recherche publics et privés, organismes de recherche) que de leur domaine d’étude (les entreprises et les organisations dans leur diversité). Elle compte aujourd'hui près de deux cent membres qui sont recrutés par cooptation.

 

La finalité poursuivie par la SFM est de contribuer à l'évolution et à la bonne gouvernance des sciences de gestion, de ses objets et de ses contours institutionnels en France et en Europe.

 

Depuis sa création, la SFM s'est efforcée d'échapper à deux « tentations légitimes ».

Elle n'est :

- ni un cercle fermé soucieux d'influencer le cours de la société française (par exemple avec l'ambition d'un think-tank) : la SFM est ouverte et pluraliste, à la fois lieu de discussion et force de proposition ;

- ni une association de recherche visant à produire des apports spécifiques dans la discipline (par exemple en organisant des journées de recherche interdisciplinaires) : la SFM s'efforce de ne pas interférer avec l'action des associations scientifiques. Elle s'intéresse à la dynamique d'évolution du domaine et aux règles du jeu qui s'imposent à ses acteurs.

 

Sa raison d'être est de permettre aux enseignants et chercheurs de réfléchir sur leurs propres pratiques et les objets dont ils traitent afin de mieux définir les standards de qualité, de pertinence et de rigueur de la profession et de la discipline.